Dimanche 23 novembre 2014 7 23 /11 /Nov /2014 22:37

  4- PS2 MAUPASSANT «Et les loups l'avaient dévorée... » Contrôle de lecture

Contes de la bécasseGuy de MAUPASSANT (1883)

CONSIGNE Inscrire le n° correspondant à la bonne réponse
(1, 2 ou 3) dans la colonne CHOIX.

 

  France, 2009 (Michel Vanden Eeckhoudt/Vu)


Question / Affirmation

                                                

Réponse 1

Réponse 2

Réponse 3

Choix

 

« La Bécasse »
La tête de la bécasse...

Est un morceau de choix pour les chasseurs.

Désigne, par son bec, un chasseur qui doit quitter le repas.

Doit être coupée pour qu'aucune malédiction ne s'abatte sur les chasseurs.

 

« Ce Cochon de Morin »

Qu'a fait Morin dans le train pour La Rochelle ?

Il a été séduit par une jeune fille amoureuse de lui.

Il a embrassé fougueusement une jeune fille.

Il a voulu précipiter une jeune fille par la portière ouverte.

 

« Ce Cochon de Morin »

Chez l'oncle d'Henriette Bonnel, la nuit, Labarbe (le narrateur) trouve-t-il la chambre de...

Henriette ?

L'oncle ?

Son ami Rivet ?

 

« La Folle »

Pourquoi le jeune femme est-elle alitée et muette ?

Elle a été embrassée dans un train.

Elle a été blessée lors de l'invasion prussienne.

Elle a perdu tous ses proches en peu de temps.

 

« Pierrot »

Pierrot est-il un chien...

Petit et plutôt laid,
un bâtard ?

Grand et fort,
un dogue ?

Petit et ravissant,
comme une peluche ?

 

« La Peur » Dans la 1ère anecdote, qu'est-ce qui intensifie l'angoisse de voir mourir l'ami du narrateur ?

Un bruit inexpliqué et lancinant ?

La fuite des Spahis qui les accompagnaient ?

L'insolation du narrateur

 

« La Peur » Dans la 2e anecdote, le fantôme a peut-être été confondu avec...

Un arbre aux branches mortes dans la cour.

Un veau bêlant dans une étable.

Un chien aux yeux aveugles.

 

« La Rempailleuse »
Pour quelle raison la Rempailleuse n'a-t-elle pas d'ami ?

Parce que ceux-ci sont rappelés à la maison par leurs parents.

Parce qu'elle n'en désire pas.

Parce que ses parents travaillent dans des villes où les enfants sont rares.

 

« La Rempailleuse »
Quand la jeune Rempailleuse tombe amoureuse du petit Choquet,...

Elle rempaille ses chaises gratuitement ?

Elle lui offre des fleurs des champs ?

Elle lui donne ses maigres économies.

 

« La Rempailleuse »

Quand Choquet, adulte, comprend qu'il a été aimé par la Rempailleuse,

Il insulte sa mémoire.

Il souffre de l'avoir dédaignée.

Il avoue à sa femme que lui aussi l'aimait.

 

« En Mer »

Le bras du jeune Javel est broyé parce que...

Des hameçons de pêche sont accrochés à lui et le déchirent.

Il est pris dans un engrenage impossible à arrêter.

Javel aîné ne veut pas couper le filet du chalut qui est plein.

 

« Aux Champs » Quand les d'Hubières vont trouver les Vallin, après les Tuvache pour acheter l'enfant, la proposition est faite ...

Avec le même empressement ?

Avec plus de nuances, d'insinuations ?

Avec plus de brutalité encore ?

 

« Aux Champs » Comment Charlot, quand il est enfant, ressent-il le fait de n'avoir pas été vendu ?

Comme une honte.

Avec indifférence.

Comme une fierté.

 

« L'Aventure de W. Schnaffs »
Walter « attaque » le château...

Parce qu'il est affamé.

Pour se venger et tuer ses occupants.

Pour trouver un cochon et l'emporter.

 

« Saint-Antoire » (Bonus)

Le cochon d'Antoine..

c'est un animal apprivoisé qui le suit partout?

C'est un chien qui est particulièrement gros ?

C'est un Prussien dont Antoine se moque ?

 

 

Dimanche 23 novembre 2014 7 23 /11 /Nov /2014 22:27

4-3-LANGUE-Schema-Fonctions-essentielles-2014-2015.png

Dimanche 23 novembre 2014 7 23 /11 /Nov /2014 20:56

 

4-3 LANGUE Leçon 3 Les FONDAMENTAUX (6 à 10)

 

Noms définitions

Savoirs fondamentaux

Exemples

6. Fonctions

= ce que le mot FAIT, son rôle, par rapport à un VERBE, ou un NOM

2.1 Fonctions par rapport au verbe

- Dirige Sujet (Verbe)

- Complète, termine l'action Objet (Verbe)

- Donne des infos annexes → C. circonstanciel (V))

2.2 Fonctions par rapport à un nom

- un AQ à côté, précise, caractérise → Épithète (nom)

- un nom relié par une prép. Complète → Complément du nom (nom)

- un AQ ou un GN séparé par une virgule, informe avec idée de cause → Apposé (nom)

 

- Le petit enfant → Sujet (sourit)

- te → Objet (mord)

- très souvent, par gentillesse → C.C. (sourit)

 

Le petit chien... → Épithète (chien)

Le petit chien de Paul ...→ CDN (Chien)

 

Le petit chien de Paul, un terrier nerveux, … → Apposé (chien)

7. Temps

= varient selon la date, la durée, la répétition...

- Dans tous les MODES : 2 temps, Présent Passé

 

 

- dans INDICATIF mode du réel : 10 temps

Futur / Présent / Passés + antérieurs

- IMP : Pt pars ≠ Passé sois parti

- COND : Pt j'aimerais ≠ jPassé 'aurais aimé

- SUBJ : Pt qu'il soit ≠ Passé qu'il ait été

- IND : Futur il aimera, Pt il aime, Impft il aimait, PS il aima, PC a aimé, PQP avait aimé, PA eut aimé, FA aura aimé...

8. Relations entre propositions = nom du lien entre ces phrases

3 genres de relations possibles selon la phrase.

- Des INDép. peuvent être placées côte à côte : JUXTAPOSITION

- Les SUBORD. sont liées à une PRINC. : SUBORDINATION

- Des INDép. ou des SUBORD. peuvent être rapprochées par une conj. : COORDONINATION

- JUXT° : Il a aimé son chien. Il le regrette encore.

- SUBORD° : Il veut [que son chien soit gentil.]

- COORD° :

- Il a aimé et il le regrette.

- Il veut [qu'il soit sage] et [qu'il obéisse.]

9. Formes de phrases

= varient en fonction de la modalisation souhaitée (influence, persuasion)

6 formes de phrases (VACANP // ANEPEI)

Verbale – Affirmative – complète – active – neutre – personnelle = sans modalisation

 

Averbale – Négative – Elliptique (d'être) – Passive – Emphatique – Impersonnelle = modalisées

Averbale : La pluie. La nuit.

Négative : Il ne fait pas froid.

Elliptique : Tu es grand, lui, petit.

Passive : Toulon a été battu par Montpellier.

Emphatique : Nous, on a un futur.

Impersonnelle : Il manque une carte au jeu.

10. Figures de style

= transformer la langue pour dire l'effet du réel

4 catégories

1. En jouant sur les mots

2. En comparant, faisant des images.

3. En changeant la syntaxe

4. En modifiant le rapport au réel.

1. Néologisme (« Merdre ! »)...
2. Comparaison, métaphore (
Tu es mon soleil)...

3. Répétition, inversion...

4. Hyperbole, ironie...

 

Recherche

Une image à la une

http://www.agencevu.com/photos/portfolios/730_1198686188.JPG

Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés