Lundi 18 mars 2013 1 18 /03 /Mars /2013 20:30

3- PS6  Argumentation (2) "Où va-t-on ?" George ORWELL La Ferme des animaux (1945) Séance Lecture
Lecture analytique du discours de Sage l'Ancien (Folio pp. 25-29  de "Camarades" à "Camarades", pp. 9-13 Folio plus)


Problématique : Comment la construction rhétorique (= du discours), et la progression argumentative s'allient-elles pour donner au discours de Sage  toute son efficacité ?

Karl Marx Une des figures représentées par Sage 1. La progression argumentative : quel raisonnement ?

1.1  Quel est le thème central du discours ? sa thèse ? le raisonnement qui l'appuie ? 
Il s'agit de la condition animale : les animaux sont maltraités. C'est un fait. 
- A quel moment est exposé ce thème ?
Ce thème est exposé dès le début du discours.

- A quel moment est exposée la thèse ? Quelle est-elle ? De combien de proposition, le raisonnement est-il formé ?
La thèse est que l'origine de ce malheur est l'homme, qui exploite l'animal pour son seul bénéfice. La thèse est une opinion argumentée.


Le raisonnement est le suivant :
E Les animaux vivent une vie misérable. 
R Car l'homme les exploite à son seul profit. 
(I Exemples nombreux et progressifs)
C Les animaux doivent se révolter, se défaire de la servitude à l'égard de l'homme. 


Quel est le principe logique qui permet de passer de la proposition B à la proposition A ?
Le principe logique est une relation causale, de cause à effet. Le principe qui permet de remonter de l'effet visible à la cause supposé (puis prouvée) est l'inférence (de la fumée, on "induit" le feu).
Le discours de Sage est donc très construit, et exposé méthodiquement. Il s'agit d'abord de s'appuyer sur la raison pour convaincre.


1.2 Quels sont les différents arguments qui appuient cette thèse ?
La domination de l'homme est déclinée dans ses différentes facettes : production de la terre grâce aux animaux, produit des animaux domestiques, animaux eux-mêmes.

Quelle est la forme de phrases qui domine quand il est question de l'homme ?
L'homme est le maître de l'action : il s'agit de phrases à la forme active. 


- Quels sont les champs lexicaux dominants quand il est question du sort des animaux ?
Les champs lexicaux dominants sont ceux de la vie (l'animal, source de bienfaits, naissance, production ) et de l amort (souffrance et mort des animaux).  


Quelle est la conclusion du discours ? la formule finale ? Sur quel mode le projet d'action est-il formulé ? 
Le projet d'action est formulé grâce au mode IMPERATIF. Il s'agit d'une INJONCTION, les animaux doivent se révolter.

2. Le soutien rhétorique : comment persuader l'auditoire ?
2.1 Quels sont les éléments valorisants le personnage locuteur :
- En quoi consiste le premier temps du raisonnement de Sage ? Quel est l'effet de ce procédé : de quel discours relève-t-il ?
Tout d'abord, Sage se présente à l'auditoire en tant que personnage vieux et sage ; il évoque également ses rêves (intimité et prophétie) Le discours descriptif valorisant vise à capter l'attention de l'auditoire, à donner aux paroles qui vont suivre une origine bonne et cautionnée par le temps (les dieux...). Le public est disposé à recevoir favorablement les paroles émanant d'un être moralement bon, vieux, sage...
[En Rhétorique classique, cette mise en condition de l'auditeur est l'exorde. ]


- Quels sont les procédés rhétoriques employés pour construire le raisonnement (types de phrase, valeurs de ces constructions) ?
Les questions rhétoriques ou fausses questions (dont on n'attend pas de réponse) reposent sur un acquiescement sous-entendu, ce sont donc des assertions renforcées. 

2.2 Par quels moyens Sage accentue-t-il son propos quand il évoque le sort des animaux ? Quel doit être l'effet produit chez les animaux (l'auditoire) ?
Les moyens mis en oeuvre pour accentuer le propos sont nombreux :
- formes de phrases dévalorisant les animaux
- formes de phrases valorisant l'injuste puissance humaine
- figures de style de l'exagération :
* l'amplification : rythme ternaire, gradation, répétitions...
* l'hyperbole


Conclusion  La construction et les effets mis en oeuvre sont-ils concordants / discordants ?
Tous les effets convergent vers une séduction de l'auditoire, dont les émotions sont suscitées : sensibilité (sens de la famille, "instinct maternel", instinct vital), sentiment d'appartenance à un groupe commun, uni dans ses souffrances (la condition animale), sentiment partagé d'opposition à un autre groupe (Jones = les hommes), juste révolte

- quels sont les effets de ce discours sur le lecteur ?
Le lecteur est à la fois sensibilisé à la souffrance animale exposée, mais il ne peut s'identifier au locuteur animal : ceci crée donc un décalage, celui de la fable, qui lui permet de prendre conscience des mécanismes rhétoriques qui emportent l'adhésion au détriment de la réflexion construite sur un échange argumenté, ou une démonstration sans effet rhétorique.

Retour à l'accueil

Recherche

Une image à la une

http://www.agencevu.com/photos/portfolios/730_1198686188.JPG

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés